Mission d’étude en France sur la recherche
et l’enseignement des génocides et des crimes de masse

Colloque international intitulé "Le génocide des Arméniens de l’Empire ottoman dans la Grande Guerre : cent ans de recherche 1915/2015". présidé par Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, qui s'est déroulé le 20 mars 2015 à la Sorbonne

Cet événement a présidé à l'installation officielle, par la Ministre, le 18 octobre 2016 de la Mission d’étude en France sur la recherche et l’enseignement des génocides et des crimes de masse présidé par Vincent Duclert Inspecteur Général de l'Education Nationale -

Installation de la mission d’étude en France sur la recherche et l’enseignement des génocides et des crimes de masse

À l'initiative de Najat Vallaud Belkacem, qui l'avait annoncée le 25 mars 2015 en Sorbonne (à l’occasion du colloque international intitulé "Le génocide des Arméniens de l’Empire ottoman dans la Grande Guerre : cent ans de recherche 1915/2015"), cette mission est dirigée par l’historien Vincent Duclert et rassemble désormais plus de 50 professeurs et chercheurs nationaux et internationaux chargés d’établir un état des lieux de la recherche sur cette thématique cruciale, en France et dans le monde.

Ses conclusions (sous la forme d'un pré-rapport, sous six mois, et d'un rapport final, dans un an) serviront à identifier des perspectives de travail et des outils pour la recherche, l’enseignement, l’éducation et la médiation, afin d’intensifier la connaissance des génocides, des crimes de masse et des violences extrêmes, de favoriser la compréhension de ces phénomènes tant dans les institutions qu’auprès des populations, et d’envisager des formes nouvelles de prévention.

François Hollande instaure une semaine d’étude des génocides à l’école

« La transmission de l’histoire des génocides est fondamentale
pour forger des consciences libres »

Entretien avec l’association des professeurs d’histoire-géographie